La chartreuse de Bosserville

La chartreuse de Bosserville

La chartreuse de Bosserville

A sept kilomètres en amont de Nancy sur la rive droite de la Meurthe se profile une construction des XVIIème et XVIIIème siècles.

La Chartreuse de Bosserville fut fondée par le duc Charles IV de Lorraine par acte de donation de la terre de Bosservile en 1666. La première messe y fut célébrée le 7 décembre 1669.

Il fallut ensuite de nombreuses années pour achever la construction telle que nous la connaissons aujourd’hui et qui ne prit sa tournure définitive qu’au XIXème siècle, au retour des Chartreux dispersés par la révolution.

La chartreuse de Bosserville - Lycée professionnel Saint-Michel

La chartreuse de Bosserville - Lycée professionnel Saint-Michel

En dehors de sa façade monumentale caractéristique du grand siècle et oeuvre de Jean Betto, l’ensemble de la chartreuse est le modèle parfait des bâtisses de cette congrégation car son plan se déploie sur un terrain sans accident et permet la répartition des 24 cellules autour d’un cloître carré.

L’une de ses cellules, conservée en état d’origine, est accessible à la visite. La cellule du père chartreux est une maison assez vaste, close en ermitage autour d’un jardin.

La chartreuse de Bosserville - Lycée professionnel Saint-Michel

La chartreuse de Bosserville - Lycée professionnel Saint-Michel

La chapelle qui est au coeur de la vie monastique est un bel édifice de 42 mètres de long, surmonté d’un campanile dont la flèche culmine à 46 mètres et jouxté d’un clocher qui domine le verger d’un hectare.

L’ensemble de l’édifice permet de bien comprendre la vie particulière des chartreux qui se partage entre communauté et érémitisme. Les derniers chartreux sont partis en 1901 vers d’autres pays. Depuis, les bâtiments ont servi à d’autres usages et, depuis 1962, au lycée.

Informations complémentaires